Tarif consultation avocat

Les honoraires

Il faut savoir qu’en prenant rendez-vous avec un avocat, l’entretien commencera par une information claire et précise sur ce point et que si les honoraires annoncés par l’avocat ne conviennent pas au client, ce dernier doit le lui dire sans hésitation ce qui mettra fin à l’entretien qui sera évidemment non payant, une information sur des honoraires n’étant pas une consultation.

La consultation correspond habituellement à un entretien d’une durée moyenne de 30 à 45 mn pour répondre aux questions posées dont le coût est de 50 € à mon cabinet.

La consultation pour obtenir une information et un conseil peut être la seule prestation qu’attend le client de l’avocat. Parfois aussi, elle est le premier pas vers une prise en charge d’une affaire notamment pour engager une procédure ou se défendre devant une juridiction.

Cette consultation permettra alors au client de juger si « le courant passe » ou non avec l’avocat qu’il rencontre pour la première fois car même si le client est satisfait de la consultation en elle-même, il doit prendre en compte le facteur humain, notion irrationnelle, difficilement définissable, mais néanmoins très tangible et importante.

Pourquoi un rendez-vous ?

Prendre un premier rendez-vous avec un avocat est par conséquent une démarche simple, normale et sans risque, notamment sur le montant des honoraires contrairement à une idée reçue encore trop répandue.

Il ne faut par conséquent pas hésiter à demander à l’avocat d’abord une simple consultation et cela quelque-soit les suites qui seront donnés à cet entretien.

Un « avocat gratuit » : est-ce-que cela existe ?

Si vous êtes résident dans la Nièvre et non imposable, vous pouvez bénéficier d’une consultation gratuite en vous adressant au Conseil Départemental de l’Accès au Droit (CDAD) à la condition de vous présenter à votre rendez-vous avec une photocopie recto-verso de votre dernier avis de non-imposition.
Vous pouvez parfois également bénéficier d’une consultation gratuite si vous avez souscrit auprès de votre assureur un « contrat de Protection Juridique » lequel, si cela est prévu à votre contrat, pourra vous rembourser l’honoraire que vous avez réglé à l’avocat.

Il arrive bien souvent que les personnes bénéficient de cette assurance sans le savoir ou bien sans s’en rappeler.

Il est par conséquent toujours utile de vérifier préalablement ce point avec votre compagnie d’assurance.

La consultation

L’avocat doit, dès le premier contact avec un client potentiel, l’informer du montant de ses honoraires même s’il s’agit d’une simple consultation.